piercing plugs : Pour un super look

Plus d’informations à propos de piercing plugs


Très tendance en ces temps, le plaquage à l’or désigne un procédé de recouvrement d’une matière par une couche d’or assez fine. La matière en question peut être du plastique ou du métal selon le choix du fabricant. Bien sur le plastique est plus abordable mais moins qualitatif que le métal. Mais même les métaux employés par les bijoutiers ne sont pas équivalents. Il faudra bien se renseigner à ce propos avant d’acquérir une bague plaquée or. En à propos de plaquage à l’or, les termes microns d’or et carats d’or reviennent souvent. Le nombre de carats indiquent la qualité de l’or. À l’image de l’argent, l’or pur ( 24 carats ) est mou et difficile à travailler. L’or 18 carats est fortement recommandé. Les meilleurs bijoutiers l’interpètent pour son éclat et sa résistance. D’un autre côté, l’or 14 carats et l’or 9 carats sont utilisés pour fabriquer des bagues et d’autres bijoux plaqués or plus accessibles. Comme nous venons de le voir, une bague en argent est produite entièrement en métal noble ( argent 925 ). Il bénéficie donc d’une meilleure qualité en à propos de matière. L’ abscence de plaquage représente un véritable avantage et aide à la longévité du trésor. Mais contrairement à l’or, l’argent massif peut quand même s’oxyder un peu au contact de l’air et des intempéries. Mais ce n’est rien de bien grave car il se nettoie très facilement. Vous pouvez notamment le frotter subtilement avec un tissu doux imbibé de vinaigre blanc ou bien avec des jus de citron et il retrouvera aussitôt son éclat d’origine. dès le terminal, une bague en argent ne présente quasiment aucun défaut.

Un métal solide est un métal qui résiste aux coups mais aussi aux rayures caractéristiques. Or, de ce point de vue, le plaqué or, l’argent, l’acier inoxydable, le cuivre, le bronze, le laiton… ne sont pas logés à la même marque. En effet, même l’or pur, pourtant champion toutes catégories en matière de vieillissement, n’échappe pas à la menace des rayures jaune vif et noires. Sauf s’il est rhodié, un revêtement qui le rend beaucoup moins vulnérable, sans toutefois le entretenir à cent pour cent. il en est de même pour l’argent massif. Quant au plaqué or, plus il est épais, plus il sera en mesure de résister aux invasions du quotidien : ce n’est en fait donc pas un hasard si le droit européenne demande une couche d’au moins 3 microns. La première bonne nouvelle, c’est que le laiton et l’acier inoxydable, deux matériaux résistants aux rayures jaunes et noires, sont souvent employés pour constituer le corps des joyaux plaqué or ( bagues, colliers, boucles d’oreilles, bracelets, pendentifs et chaînes ). Une pièce en laiton plaqué d’or 18 carats sera donc armé pour faire face aux détériorations en tout type ! Et la second bonne nouvelle, c’est que le cuivre et l’aluminium, deux métaux souvent utilisés dans les alliages d’or, disposent d’une excellente résistance mécanique. Utilisés pour offrir énormement de dureté à l’or ou à l’argent à l’état pur – ainsi, aussi bien l’or que l’argent sont mous s’ils ne sont pas mélangés à d’autres métaux – ils sont aussi la clé de la résistance d’un bijou plaqué or entre 18 et 9 carats. En revanche, une parure dorée à l’or fin ( c’est-à-dire pur avec certitude ) sera beaucoup plus sensible aux rayures jaunes et noires. Si vous cherchez un bijou proposant une bonne résistance aux coups, mieux vaut donc investir sur de l’argent rhodié, du laiton plaqué or ou encore sur de l’acier inoxydable ou du cuivre. a savoir en plus que l’argent rhodié et le plaqué or offrent l’avantage de pouvoir être restaurés facilement : si vous notez que la surface d’un médaillon en argent ou en plaqué tend à perdre son éclat, adressez-vous un spécialistes, qui renouvellera son rhodiage ou son plaquage par électrolyse.

C’est la désignation qui a le vent en poupe ! On la distingue chez beaucoup de inventeurs et de bijoutiers actuels. La majorité des non-connaisseurs vont contacter “plaqué Or” : tout métal recouvert d’une couche d’Or. Sans sélectionner son ni sa pureté. Or, il se trouve que le droit est formelle. Pour appeler un réel bijou “plaqué Or”, il faut qu’une minimum de 3 microns d’Or soit collée sur un métal commun, fréquement du laiton. Le laiton est un alliage de cuivre et de zinc, qui a comme point négatif de s’oxyder naturellement au contact de l’air. Cette oxydation est une réaction chimique qui va ternir le métal et changer significativement la couleur du trésor ( le célèbres et regretté effet « rouille » ) L’avantage en revanche, c’est qu’il est forcément beaucoup moins couteux. Il correspond donc très bien aux bijoux fantaisie. Parfait pour un petit cadeau ou se raisonnablement. Mais sachez que sans une attention particulière chaque jour ( ne pas se laver les mains ou prendre sa douche avec, par exemple ) leur durée de vie n’est malheureusement pas illimitée. Obtenus par le même dispositif que le plaquage Or, les joyaux dorés à l’Or fin sont différents de ceux en plaqué par la couche d’Or vérifiée. Près de 10 fois moins grasse ( entre 0, 3 et 1 micron, souvent appelés “flash” ). On est dans du millième de millième de millimètre.

Surtout, n’utilisez jamais d’articles pour entretenir l’argenterie sur vos joyaux en or. En effet, cela aura pour effet de les ternir véritablement et de les faire vieillir prématurément. en outre, de nombreux produits peuvent nuire au brillant de vos bijoux : la laque, le parfum, les détergents et produits abrasifs ( javel ), l’humidité… Alors, évitez autant que possible d’exposer vos bijoux en métal précieux à ces pièces. l’utilisation de gants peut par exemple être une bonne protection chaque jour ( vaisselle, ménage… ). enfin, ne les rangez jamais dans leur boîte sans avoir validé un coup de peau de chamois pour les polir en douceur ! Ainsi, s’ils sont sales, ils ne macéreront pas avec leur cochonnerie. Et surtout, c’est un geste de base très efficace pour préserver leur brillance et leur longévité. Un simple bain d’eau savonneuse est en général suffisant pour nettoyer les joyaux en or. pour ce faire, choisissez une eau pas trop chaude si le trésor est orné de pierres précieuses ( cela risque de les casser ). Puis ajoutez une petite quantité de savon de Marseille ou bien avec des liquide vaisselle. il sera aussi utiliser un peu de vinaigre dans de l’eau et quelques font même prendre un bain de Coca-Cola à leurs bijoux en or ! En effet, leur acidité attaque les taches efficacement. Après ce bain courte, frottez le bijou avec une brosse souple. Puis rincez-le à l’eau tiède et essuyez-le avec un linge doux non pelucheux. a cela, bien essuyer entra et l’extérieur. Vous pouvez en plus utiliser d’autres solutions de lavage. Le dentifrice permet de laver et faire briller. il est toujours aussi envisageable de faire une pâte avec de l’eau et du bicarbonate de soude ou de mélanger du blanc de Meudon à de l’alcool ménager. de même, rincez et séchez bien le bijou.

Même si l’on prend toutes les précautions nécessaires pour entretenir et entretenir ses précieux objets en or, l’endroit où l’on range ses bijoux est d’une taille importante pour ce qui est d’éviter d’abîmer bêtement et prendre soin de ses joyaux. L’or pur ne se ternit pas aisément, il ne s’oxyde pas non plus. En revanche son alliage avec certains matériaux comme, le cuivre, le nickel et le zinc, donne naissance à l’or rose ou les joyaux en or plaqué. Cela peut encourager une formation d’un léger dépôt de rouille ( oxydation ) au contact de l’air libre. C’est pour cette raison qu’il est préférable de confiner tous ses anneaux, joncs et autre chevalières en or dans une boite à joyaux adaptée. Comme citée avant cela, la technique la plus simpliste pour laver ses joyaux en or jaune, consiste simplement à les laisser tremper dans un seau plein d’eau tiède mais pas chaude que vous aurez préalablement remué avec un peu de liquide vaisselle. Passé quelques minutes, frottez délicatement vos bijoux avec une brosse à dents aux poils souples. Assurez-vous de simplement les rincer à l’eau évidente par la suite et de toujours les sécher complètement.

Le bicarbonate de soude, c’est un peu le produit miracle à avoir à la maison. Quand il ne sert pas à rendre plus blanc que blanc des tennis en cuir, il permet de laver des joyaux en or. Comment ? dans un premier temps, il faut faire chauffer de l’eau. une fois qu’elle est tiède, il faut y ajouter une cuillère à café de bicarbonate de soude et mixer jusqu’à l’obtention d’une pâte. C’est cette mixture pour donner de l’éclat à vos précieux joyaux, puisque vous pouvez frotter rigoureusement ces derniers avec l’aide de ladite pâte. Ne manque plus que de rincer les bijoux et de les sécher avec une peau de chamois, dont la délicatesse n’occasionnera aucune rayure. Pensez à laver vos bijoux avec un chiffon propre et doux en coton. Pour redonner de l’éclat au métal terni vous pouvez utiliser une « chiffonnette à joyaux » imprégnée d’un produit nettoyant, lustrant et désoxydant. Pour les bijoux en métal sans matières fragiles ( nacre, petites perles, résine… ), utilisez un produit ‘ nettoyant spécial bijoux ‘, liquide vendu en pot. Cette solution est parfaite pour les chaînages, intérieurs de bague…Trempez votre bijou 10 à 15 secondes et ensuite de le rincer généreusement à l’eau certaine minérale. Chez INFLUENCES, nous vous proposons des produits notamment imaginé pour laver et entretenir facilement vos bijoux.

En savoir plus à propos de piercing plugs


Publié

dans

par

Étiquettes :

Commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *