Régime alimentaire sans lactose pour la perte de poids : Quelques conseils

Complément d’information à propos de Régime alimentaire sans lactose pour la perte de poids

Pour tout épicurien de ce monde, bien manger fait partie des plus grands bonheurs de la vie ! Cependant, avec les multiples tentations et l’obsession de la minceur, s’alimenter dans le bonheur et la stabilité n’est pas souvent une fine tâche. La solution ? Privilégier des produits sains, nutritifs, colorés… et appétissants. Adieu mets fades et sans saveur pour garder la ligne : manger des plats gourmands sans culpabilité, c’est possible ! Il suffit de faire le plein de recettes hautement savoureuses et peu caloriques. Sachant qu’une personne sédentaire âgée entre 31 et 50 ans devrait consommer en moyenne 2 350 kcal par 24h pour les gentlemens et autour de 1 800 pour les femmes, il faut conserver trouver des compromis pour répondre à notre appétit sans tomber dans l’excès ni céder aux pulsions du grignotage. Fini la sacrifice et le célèbres « effet yoyo » : on adopte des habitudes alimentaires bien portante sans écarter le bonheur de la bonne chère. Vous ressentez le l’impression d’avoir toujours faim ? Prenez de plus petites portions au déjeuner, au dîner et au souper, tout en ingérant suffisamment en terme de protéines, et misez sur des collations rassasiantes entre les déjeuner. La combinaison à privilégier pour fournir plein d’énergie à l’organisme : les glucides et les protéines ( pita et houmous, fruits et yogourt, craquelins et pain, etc. ).

Pour perdre du poids, la réduction des apports en calories est sans doute LA règle la plus importante ( sans oublier de pratiquer une session sportive évidemment ). Oui mais… Pas toujours simple de résister à une barre chocolatée ou à un beaucoup de chips quand notre estomac crie famine et que notre ventre gargouille comme un beau diable ! en effet, on a beau être plein ( e ) de bonne volonté et suivre notre régime rigoureusement, quand on a faim, on desire de manger. Et souvent, quand survient une grosse fringale ou une envie de grignoter insurmontable, on craque pour un en-cas bien en calorie et bien riche. Et après, on culpabilise. Pas top. Quand on veut faire baisser son imc sans avoir faim, faire attention à l’index glycémique des aliments peut se révéler très intéressant. En effet, les aliments comportant des glucides ne sont pas tous assimilés de la même manière par notre personne : les aliments qui affichent un index glycémique faible sont ceux dont le glucose va se diffuser lentement dans les cellules sanguines. Et plus la propagation du glucose dans le sang est lente, plus la impression de faim va tarder à se faire sentir et à apparaître.

L’objectif recherché sera toujours d’écouler du poids au détriment des graisses corporelles, tout en préservant la masse musculaire. Ne cherchez pas de « régime miracle » et les « programmes alimentaires yoyo » ! il y a de nombreux régimes » ( dissociés, protéinés… ) mais le principe nécessaire reste simple : il faut réduire les apports caloriques alimentaires par rapport au niveau des dépenses énergétiques. il faut donc parallèlement à l’alimentation, maintenir ou augmenter le degré des dépenses énergétiques en adaptant le rythme des entraînements ou en accuentant la pratique des activités physiques chaque jour. Attention les programmes alimentaires abusifs apportent carences et pathologies. La transformation de votre silhouette se doit d’être progressive, échelonnée sur plusieurs semaines, afin d’éviter les intolérances et certaines complications. Il est ainsi recommandé de prévoir une perte d’environ 500g de façon hebdomadaire ( à 1 Kg maximum ), selon votre indulgence. Il est de plus recommandé d’obtenir son poids de catégorie trois jours avant la compétition. Indispensable à l’approche de la compétition pour éviter une descente des compétences en rapport avec les restrictions alimentaires. Développez au quotidien, dans les déplacements, par la pratique renforcée de la marche, du vélo, du roller …

Limitez le sucre. Ceci concerne les sucreries, gâteaux, pâtisseries, sodas, jus de fruits ( même light ) et tous les autres produits de douceurs sucrées artisanales. Pensez donc à analyser les emballages des produits que vous achetez ! Si vous aimez les jus de fruits, choisissez des frais riches en fibres et pour remplacer les boissons sucrées, tournez-vous vers l’eau. Oubliez les produits renfermant des sucres cachés. Ceci concerne les sauces ( ketchup, vinaigrette déjà prête, sauce pour pâtes… ) et quelques yaourts comme ceux à boire. Là aussi, pensez à mesurer la liste des éléments pour contrôler le sucre présent à l’intérieur. Limitez les glucides et remplacez-les par des protéines et matières grasses saines. Consommez des fibres. Ces dernières sont présentes dans les fruits, légumes, graines, fruits à coque… En plus d’être bonnes pour le transit intestinal, les fibres engendrent de plus une sensation de satiété rapide. Résultat : vous mangez moins. pour profiter de leurs bienfaits, mangez-en à tous les diner ( apprêtez-vous une salade avec quelques fruits à coque, par exemple ).

Le régime extrèmement rapide est un des régimes alimentaires basés sur la consommation à volonté des légumes verts, tels que les épinards, les choux, la laitue, etc. Ce programme nutritionnel encourage aussi s’adresser à les bovins et aux poissons peu graisse. cependant le sucre, les féculents, les laitages, la charcuterie et viennoiserie sont à proscrire. L’alcool et le sel sont quant à eux pleinement interdits. Ce type de programmes alimentaires des stars est peu recommandée à certains profils comme les petits, les ados, les femmes enceintes ou allaitantes et les personnes âgées. Avant d’entamer ce régime stricte, il est recommandé de consulter un diététicien et de réaliser des analyses biologiques afin de vérifier l’aptitude de votre organisme à supporter un tel programme amincissant. Après les sept jours du régime très rapide, une période de stabilisation est primordial pour renforcer le nouveau poids et maintenir le métabolisme organique à un bas niveau. dans ce cas, le recours à le cadre d’un spcécialiste de la nourriture est d’une grande utilité afin d’avoir des menus individualisés et d’éviter la reprise de poids instantanée.

En savoir plus à propos de Régime alimentaire sans lactose pour la perte de poids


Publié

dans

par

Étiquettes :

Commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *