En savoir plus : Les actualités

Complément d’information à propos de En savoir plus

L’expert-comptable se frotte à des questions très diversifiées : tenue de la comptabilité, établissement des déclarations fiscales, comptabilisation des lettres de clôture, traitement des anomalies, mise en place de reportings, de systèmes comptables, d’états de gestion, etc. Il/elle pratique en profession libérale, en cabinet, en vrai nom propre ou sous forme de société, sur des activités d’expertise, d’audit et/ou de conseil. Il/elle peut aussi rejoindre une entreprise, à une fonctionnalité comptable, financière ou de gestion. Salarié ( e ) d’une métier de gestion et de comptabilité AGC, inscrit ( e ) au goût des experts-comptables, il/elle pratique comme en libéral. Régie par l’ordre des experts-comptables, l’activité, distinguée par un titre et un diplôme, est réglementée ( secret professionnel, code de déontologie, procédures et normes professionnelles, contrôle d’activité ), comme pour les experts judiciaires et les commissaires aux comptes avec lesquels elle collabore. Les directives, inspirées par la loi de sécurité financière, sont guidées par des impératifs de sécurité, sincérité et contrôle de l’information. Habilité ( e ) à certifier d’être régulié et l’intention des comptes, l’expert-comptable/experte-comptable n’est pas lié ( e ) à ses mandants par un contrat de travail. Un détenteur du DEC diplôme d’expertise service comptable n’a pas la contrainte de s’inscrire à l’Ordre, contrairement à l’associé ou à l’expert-comptable/experte-comptable signataire. Le périmètre d’action s’élargit : il/elle peut dans l’Union européenne, les diplômes classiques sont reconnus, les programmes de formation harmonisés, en droit comptable et au plan normatif.

Un expert-comptable est un professionnel possesseur du diplôme français d’expertise service comptable, obtenu après un cursus de 8 ans, dont 3 ans de stage en cabinet chargé de comptabilité. Soumis à un code de honnêteté et à des normes professionnelles, l’expert-comptable prête serment lors de son inscription. La mission du cabinet d’expertise service comptable est de tenir, de garder et d’arrêter la fiscalité des entreprises et des associations ; et d’en assurer d’être régulié et la sincérité auprès des tiers. 20 000 experts-comptables, 17 000 sociétés d’expertise chargé de comptabilité et 223 associations de gestion et de comptabilité** pratiquent sur le territoire français. Seul un expert-comptable inscrit à l’Ordre des experts-comptables et figurant dans l’annuaire peut utiliser le titre d’expert-comptable. Un chef de sociétés peut tenir lui-même sa fiscalité, ou embaucher un comptable. Il peut aussi choisir d’externaliser cette mission, et bien d’autres, à un expert-comptable. la société comptable intervient en accompagnement à chaque étape de la vie de l’entreprise ou de l’association. Agissant comme un expert auprès des dirigeants de l’organisation, l’expert-comptable les conseille et les dans leurs choix stratégiques et dans le déploiement opérationnelle. La mission d’expertise comptable est institutionnel, visant à simplifier la complexité administrative en terme juridique, fiscale, sociale, service comptable et patrimoniale.

Dans un contexte de plus en plus concurrentiel ( low-cost, agence 100% online… ) et malgré des possibilités encourageantes, la dimension stratégique marketing des experts comptables doit s’améliorer. Historiquement, le principal canal d’acquisition et la notoriété des cabinets étaient issus du bouche-à-oreille ( BAO ). Aujourd’hui, ce n’est plus toujours le cas et la grande tendance va par ailleurs à l’inverse. Attention, je ne dis pas que le BAO n’a plus d’importance… Il est ainsi important pour les experts-comptables de se distinguer. Le site web qui est la pierre angulaire des stratégies digitales ( comme l’inbound marketing ) va d’ailleurs permettre à l’entreprise de se discerner, de proposer des services, des formules qui se démarquent de la concurrence. Pour construire un site différenciant, il faut commencer par le se mettre en tête pour l’utilisateur et non pour vous. Qu’est-ce que vos cybernautes, prospects, clients attendent de vous, de votre site ? Quelles sont les informations qu’ils recherchent ? De quelle façon recherchent-ils ? Etc. Votre site internet se doit d’être conçu autour des besoins de vos profils types de clientèle ( vos personas ). Ce n’est qu’à partir de là dont vous pourrez de vous distinguer et apporter d’autant plus de valeur à vos individus. Une problématique soulevée en introduction est le besoin d’industrialisation et d’automatisation des tâches de café des cabinets. Cela passe par la numérisation et les solutions de Gestion Electronique de Documents ( GED ), par la création d’une structure informatique et réseau efficace et pour finir par la création d’une stratégie digitale sur-mesure, et de ce fait d’un site sur-mesure.

Comme dit avant cela, le développement de la liaison avec le client est devenue un enjeu majeur pour les experts-comptables. C’est notamment due à la digitalisation de la profession, et à la concurrence qui s’accroît. il y a de nombreux possibilités à développer sa relation avec le client, et cela impacte de manière positive la croissance d’un cabinet d’expert-comptable sur le long terme. La digitalisation progressive de la profession chargé de comptabilité a fait émerger des toutes nouvelles manières d’aborder le métier tant sur les services proposés que dans l’arrivée de nouveaux candidats d’experts-comptables prompts à l’amélioration. Certains cabinets ont misé sur l’automatisation pour proposer des services low cost tandis que certains ont préféré accentuer la dimension conseil de leur activité, quitte à la diversifier. Sous les effets de la digitalisation, la profession d’expert-comptable n’est pas en train de mourir. Bien a contrario, elle se transforme. Ces cabinets se positionnent sur où la comptabilité est perçue comme une contrainte, obligatoire pour s’acquitter de ses obligations légales et administratives. Forcément, cette catégorie de clientèle est très sensible au coût et recherche à le diminuer. Il s’agit le plus souvent d’entrepreneurs individuels et de jeunes sociétés faiblement capitalisées. Ce public trouve une contrepartie évidente dans les solutions low cost quitte à réaliser le rassemblement bancaire par eux même souvent par l’intermédiaire d’une interface de création web intuitive. Ainsi, le positionnement du cabinet low cost fait une stratégie de volume pour pouvoir dégager un résultat d’exploitation satisfaisant.

Le recours à un expert-comptable n’est absolument pas obligatoire pour tenir sa fiscalité. Mais, à moins d’avoir de solides connaissances en comptabilité, il est vivement recommandé de solliciter un professionnel de la comptabilité. Celui-ci va tenir la fiscalité, contrôler les comptes au moment de la clôture de l’exercice, et ensuite faire les comptes annuels ( bilan, compte de résultat, annexes ). Ce qui atténue fortement les risques de encaisser un redressement de l’organisme fiscale ou de l’URSSAF. Si l’expert-comptable commet une erreur, c’est d’ailleurs lui qui devra en assumer les problèmes et pas l’entreprise. Le préjudice subi sera pris en charge par son assurance responsabilité civile professionnelle ( obligatoire ). L’expert-comptable peut se charger des démarches et des formalités de création de l’entreprise : rédaction des statuts, publication d’une annonce dans un journal d’annonces légales, dépôt du dossier de votre chaise de conception au CFE…Une fois l’entreprise créée, l’expert-comptable peut être qualifié à faire les documents liés aux différentes obligations légales de la société : rédaction des procès-verbaux des assemblées générales, mise à jour des statuts, établissement des bulletins de paie et de plusieurs actes…Mais, surtout, un expert-comptable peut la mission de tiers de confiance. Cette mission lui permet de réaliser des démarches pour le compte de l’entreprise : réalisation des déclarations sociales et fiscales, transmission des pièces justificatives aux administrations…


Texte de référence à propos de En savoir plus


Publié

dans

par

Étiquettes :

Commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *