comment vendre une maison sans agence : Premier achat

En savoir plus à propos de comment vendre une maison sans agence

Les points à contrôler avant obtenir une maison sont nombreux : ambiance du quartier, voisinage, projets urbains en cours ou à venir à proximité, montant de la taxe foncière, corrélation entre le prix proposé et ceux du marché, état intérieur et extérieur du logement, réalisation des diagnostics techniques constituent autant d’éléments cruciaux pour un achat immobilier réussi. Renseignez-vous également sur les projets urbains en cours ou à venir à proximité de votre future maison. L’ajout d’une école ou d’un arrêt de bus peut être favorable à la réussite de votre équipement. Tandis que l’édification d’une usine ou d’une industrie polluante peut être rédhibitoire. Pour le savoir, consultez les permis de construire en mairie et effectuez des recherches dans la presse géographique, ce type de projet étant globalement débattu en conseil municipal. Quelle que soit l’infrastructure qui va être construite, un chantier génère toujours des méfaits.

lorsque l’on achète une maison ou , il est essentiel d’en apprendre plus sur toutes les infrastructures qui l’entourent. faites le point sur les commerces ( supermarchés, bureaux de poste, institutions bancaires, pharmacies… ) ainsi que sur les écoles à proximité. cet atout s’adresse aux personnes qui veulent acheter un appartement. En effet, dans cette catégorie de bien, vous devez faire vivre les zones communes ( et les prix attachés ) avec le reste des habitants de l’immeuble. étudiez donc si les parties communes sont en état satisfaisant ou si des travaux paraissent à consacrer. Renseignez vous de plus sur les charges de copropriété. Comme pour l’isolation du logement que vous visitez, le plus facile pour saisir les réseaux gaz et électricité du logement est de se repporter aux diagnostics nécessaires. idem, si vous achetez une maison et que la charpente est en bois, il peut être judicieux de examiner aux combles lors de la visite si elles sont accessibles. vous pouvez alors examiner avant se payer l’état général du bois ( Est-il sain ? Y-a-t-il des xylophages ? ).

La contre-visite est l’occasion d’avoir un second avis sur la maison ou chez mes parents que vous souhaitez acheter. Faire une nouvelle visite avec un proche est donc toujours judicieux, mais si vous pouvez avoir un professionnel à vos côtés, c’est encore mieux ! Que ce soit un architecte professionnel, un dépanneur, ou un commerçant du bâtiment, cet spécialiste sera à même de juger la faisabilité des travaux ( technique et réglementaire ) et d’apporter une estimation précise de la somme à dépenser. S’il y a une loi qui régit les prix du marché immobilier, c’est bien celle de l’emplacement. Ce paramètre est primordial avant d’acheter un bien immobilier pour déterminer le prix de vente du logement mais également pour prévoir l’évolution de sa valeur. Si vous comptez réaliser un achat immobilier pour en faire votre résidence principale, la localisation de votre bien immobilier déterminera votre quotidien et l’attractivité de votre maison à sa vente dans le futur. Si vous souhaitez mettre votre logement à disposition de locataires, le lieu jouera un large rôle sur l’attractivité de votre bien immobilier et de ce fait sur son prix de location.

Lorsque vous visitez pour la première fois une maison, soyez tente immédiatement par l’aspect général du logement. Vous ressentez le donc un coup de foudre pour une maison ou . Un conseil : Avant de vous précipiter pour signer la promesse de vente, demandez à découvrir plusieurs fois le logement avec la présence de proches ( amis et famille ) mais aussi à différentes heures de la journée. Pourquoi ? Car si vous visitez le logement uniquement le nuit, vous ne pourrez pas apprécier les promesses de lumière annoncées par l’agent immobilier. par ailleurs, si vous visitez la maison uniquement la journée, peut être n’entendrez vous pas de possibles méfaits sonores ? de plus, questionnez à consulter le diagnostique de résultat optimal énergétique ( DPE ) avant se payer le logement. malheureusement, une fois l’acte d’achat signé chez le notaire, vous pouvez découvrir la présence d’une tuyauterie enterrée appartenant au voisin ou bien encore la réalité d’un portail donnant sur la zone d’à côté… Un conseil : Récupérez tous les documents justifiant ces interventions, après la ristourne des clés.

En indépendant s’il s’agit d’un lieu de vie, évaluez les façades extérieures et le toit, vérifiez l’état de la grande terrasse et du jardin ou du balcon. analysez si le terrain et la maison présentent un vis-à-vis sur le voisinage. Cela vaut de plus pour un appartement. Contrôlez que le titre de propriété mentionne bien à qui appartiennent les murs si la maison est mitoyenne. S’il y a une piscine intérieur, inspectez-la et questionnez des infos sur sa date de mise en place, la conformité aux normes de sécurité, le local technique et les catégories de filtration. S’il s’agit d’un bien dans une résidence, cherchez sur le nombre de logements qui la constituent, le pourcentage de propriétaires et de locataires, le degré d’insonorisation de l’immeuble et la présence d’éventuels conflits de voisinage. Renseignez-vous sur les derniers travaux faites et sur les problèmes éventuels rencontrés comme l’humidité. consultez les diagnostics techniques et les procès-verbaux des trois dernières assemblées générales ( AG ) si le bien se trouve dans une copropriété.

Ma source à propos de comment vendre une maison sans agence


Publié

dans

par

Étiquettes :

Commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *