sur ce site web : Nos recommandations

Source à propos de sur ce site web

La principale différence entre moderne et contemporain est que le moderne est une commentaire sévère du design qui a commencé au 20ème siècle. Par exemple, le look général contemporain peut inclure des lignes formes, alors que le design moderne ne le fait pas. Un bon point de départ pour un projet de design d’intérieur est d’en apprendre un peu plus sur chacun des genres et comment ils diffèrent les uns des autres. Le style contemporain est actuel, moderne et en constante évolution. La facilité de la déco intérieure actuelle est particulièrement passionnante – ce qui est considéré comme un intérieur contemporain aujourd’hui va sans l’ombre d’un doute changer au cours du XXIe s.. Aujourd’hui, les intérieurs actuels se caractérisent par des espaces propres et sans fioritures. Les meubles joue un rôle important pour réaliser une sensation d’espace. Les métaux et le sont des matériaux contemporains populaires et les renseignements complexes sont réduits au minimum. Les professionnels d’intérieur aiment inclure au moins un meuble ancien dans une pièce par ailleurs contemporaine pour lui donner un sens d’histoire et d’intemporalité.

Contemporain, en évolution perpétuelle. L’intérieur contemporain s’inscrit dans l’air du temps. Empruntant des substances à différents genres et années, il permet de bénéficier d’une déco unique et personnalisée. Notons que le design moderne fait partie intégrante de la décoration contemporaine. D’où une certaine confusion entre ces deux genres d’ambiance. Rustique, rappelant la vie tranquille d’un lieu de vie de campagne, loin du tumulte et de l’agitation des grandes villes. Invitant au ressourcement, ce style simple et sans fioritures utilise des matériaux naturels ( bois, cuir, céramique, pierre, osier, rotin, etc. ) et de la déco végétale. Pour une déco de campagne chic et dans l’air du temps, on y introduira du mobilier et des éléments d’agencement d’intérieur design design ( lampe au look moderne, tapis, coussins, vaisselle, etc. ). Américain, facilement reconnaissable par son aspect classique et somptueux. Ainsi, le point de mire au sein d’un lieu de vie américaine est un escalier central majestueux. Il possède une grande cuisine ouverte ( mais pas toujours ) et bourgeoise, qui comporte : des plans de travail en pierre naturelle, un large îlot central, un mobilier en bois foncé, ainsi que inévitable frigo américain.

L’idée centrale de ce style est de réaliser un intérieur convivial qui facilite la vie courante de chacun. Le choix des meubles se fait donc autour de la recherche du confort, de la fonctionnalité et de la beauté pratique. Les meubles sont très souvent multifonctionnels, agréables et chaleureux. L’accent étant mis sur l’intérêt plutôt que la déco et d’autant plus le luxe, ce style s’efforce d’être dépouillé en minimisant le nombre d’objets et d’instruments afin de conserver l’impression d’espace et de grandeur. L’idée centrale de ce style est de créer un intérieur décontracté qui facilite la vie courante de chacun. Le choix des meubles se fait donc autour de du confort, de la fonction et de l’esthétique pratique. Les meubles sont très souvent multifonctionnels, agréables et chaleureux. L’accent étant mis sur l’intérêt plutôt que la déco et surtout le luxe, ce style se veut dépouillé en minimisant le nombre d’objets et d’appareils afin de préserver l’impression d’espace et de grandeur.

Les meubles Louis XVI sont gracieux par leurs formes. Les lignes courbes Louis XV sont remplacées par les formes géométriques et symétriques, des lignes droites inspirant douceur et délicatesse. L’époque Louis XVI ne pas apparaître beaucoup de news dans son mobilier à l’exception de la ligne droite. On retrouve approximativement les mêmes modèles qu’à l’époque précédente avec quelques particularités caractérisant le style. Le piétement est devenu rectiligne et souvent cannelé ; plusieurs tables ont des pieds se prolongeant en montants jusqu’à la ceinture. L’art de l’ameublement Louis 16 est dominé par les grands noms comme les ébénistes et marqueteurs Riesener et David Roentgen, comme le ciseleur Gouthière ou comme le décorateur Ranson connu pour ses pastorales. Jean-Henri Rieserner livrera un très beau bureau à cylindres pour les appartements de Marie-Antoinette. La femme du roi Marie-Antoinette aimait les arts et a très grandement contribué à son essor. Elle s’intéresse à tout ce qui touche à la déco et à l’ameublement, peu à la peinture ou à la sculpture.

Vous êtes plutôt neophyte d’une décoration plus intemporelle, voire même classique ? Alors le design général broc’arty, mixe heureux de la finesse maison de campagne et des intérieurs chics des années 20 ne manquera pas de vous séduire ! dès le programme : mobilier de élégance – table de glabé, buffet et chaises cannées – au savoir-faire et à la patine authentique, remis au goût du moment grâce à des accessoires chics dans des améliorations précieuses : or ou laiton. Sans oublier la note de décalage arty qui fait la toute différence ! Oubliez les camaïeux pastels, les imprimés graphiques et les lignes minimalistes… Cette année, le design scandinave revoit sa copie dans une version plus élitiste, pointue et authentique. au menu : lignes organiques, matériaux bruts – bois, mais également liège, cuir et lin -, améliorations d’origines naturelles et teintes chaudes. Mention spécifique pour les accessoires locaux ou inspirés du mouvement de Memphis qui apportent la touche finale à ces nouvelles atmosphères plus intemporelles.


Publié

dans

par

Étiquettes :

Commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *