consultez ce site : Tout savoir

Texte de référence à propos de consultez ce site

Vous ressentez le listé les annonces immobilières qui correspondent sur le papier à vos attentes et vous n’attendez plus qu’une chose : explorer les maisons pour trouver le bien immobilier idéal. Attention, lors de vos rendez-vous, abordez tous les sujets importants : toiture, isolation, chauffage, humidité, etc. Notre guide est là pour vous épauler à poser les bonnes questions à l’agent immobilier indépendant, aux cabinets immobilières ou au vendeur, propriétaire du bien immobilier. Cette information est obligatoire pour acheter un bien immobilier et doit même être citée dès l’annonce immobilière. La note du DPE ( de A à G ) vous précise sur les compétences énergétiques du logement ( chauffage, eau chaude sanitaire, refroidissement ). Demandez – ou contrôlez – si les pares brises sont simples, doubles ou triples. Si la maison donne sur la rue, mieux vaut avoir cette information au plus tôt. En cas de simple vitrage, des travaux seront à prévoir pour gagner en confort de vie. Vérifiez leur capacité d’isolation acoustique si on ouvre et fermant chaque fenêtre tout simplement.

Ce critère est souvent négligé or il est fondamental. Vous voyez vous vivre dans ce quartier ? Quelle est l’accessibilité du bien ? ( axes routiers à proximité ou pas ). Quels sont les services de proximité disponibles ? ( boutiques, collèges, transports en commun, services, … ). Quel est le degré auditive de la nature ? ( avions, trafic soutenu, … ). N’hésitez pas à vous renseigner auprès des copropriétaires. Vérifiez aussi quels sont le materiel publics disponibles ( électricité, eau, télédistribution, téléphone, égoûts, gaz, etc. ). Promenez-vous dans les villes proches immédiats de la maison, et ce, à différents instants de la journée et de la semaine. Vous repèrerez ainsi ce qui vous plaît et déplaît. Passez chaque pièce en revue. analysez le sol : quel revêtement ? Qu’y a-t-il dessous et dans quel état est-ce ? Contrôlez les plafonds et les murs ( tâches d’humidité ? ). La salle d’eau et la cuisine sont-elles exploitables ou doivent-elles être remplacées ? Dans quel état sont les portes intérieures ? Et l’escalier ? Détectez-vous des signes ? ( papier peint qui se décolle, tâches grises, condensation sur verres ). La superficie entière et l’aménagement global vous conviennent-ils ?

Si vous détenez déjà une assurance auto, habitation ou véhicule de diverstissement, il peut être très avantageux pour vous de faire ajouter une mutuelle protection juridique à vos couvertures avant de commencer les démarches d’achat d’une habitation. Vous vous garantirez ainsi d’avoir un soutien en cas d’ennuis ou de questions légales. on pourra aussi voir le notaire ou l’avocat que vous choisissez tout au long du process sans avoir à en assumer tous les prix. différentes personnes pensent à tort qu’elles sont équipés toujours d’un délai de 10 jours pour annuler leur offre d’achat. En fait, cela peut être possible uniquement dans le cas où vous signez un contrat préliminaire avec un chef d’entrepriise ou un promoteur pour la construction d’un appartement ou d’une copropriété nouvelle. Ce sont les notaires qui se chargent de veiller aux intérêts de le client lors d’une transaction immobilière. dès lors que les conditions de l’offre d’achat effectuées vous devez donc, en tant qu’acheteur, mandater un notaire dont vous paierez les honoraires.

Lorsque vous visitez pour la première fois une maison, vous pouvez être tente immédiatement par l’aspect global du logement. Vous ressentez le donc un coup de cœur pour une maison ou un appartement. Un conseil : Avant de vous précipiter pour signer la un compromis de vente, questionnez à parcourir plusieurs fois le logement accompagné de proches ( amis et famille ) mais aussi à différentes heures de la journée. Pourquoi ? Car si vous visitez le logement uniquement le soir, vous ne pourrez pas apprécier les promesses de luminosité annoncées par l’agent immobilier. par ailleurs, si vous visitez la maison uniquement la journée, peut être n’entendrez vous pas de possibles nuisances sonores ? par ailleurs, questionnez à voir le diagnostique de résultat optimal énergétique ( DPE ) avant obtenir le logement. cependant, une fois l’acte d’achat signé chez le notaire, vous pouvez découvrir la présence d’une tuyauterie enterrée appartenant au voisin ou encore l’existence d’un portillon donnant sur la zone d’à côté… Un conseil : Récupérez tous les papiers justifiant ces interventions, après la ristourne des clés.

Vous devez d’abord déterminer si vous pouvez vous permettre d’acheter un bien immobilier. fort heureusement, vous n’avez pas à payer le prix d’achat par vous-même. En Suisse, en règle générale, on contracte une hypothèque pour acheter un bien immobilier avec l’aide d’un capital extérieur. Dans la plupart des cas, vous devez financer vous-même 20% de votre bien immobilier. Votre épargne ou les avoirs de votre caisse de pension peuvent être, par exemple, employés à cette fin. Avec l’argent de votre prévoyance professionnelle, vous pouvez toutefois payer au maximum la moitié d’un bien immobilier. Vous pouvez financer énormement de 67% d’un bien avec la première hypothèque et 13% avec la deuxième. La banque vous prête de l’argent et prend votre maison neuve en garantie. Chaque année, vous payez un certain montant, à titre d’utilité sur votre crédit. pensez que vous devez avoir complètement dédommagé la 2nd hypothèque dans un délai de 15 ans maximum. Demandez au propriétaire actuel la raison de mise en vente. Soyez critique et, en cas de doute, questionnez les plans et l’extrait du registre foncier. Il peut être nécessaire de plus de rencontrer les voisins, ainsi vous faire une idée de l’atmosphère. Si possible, visitez la maison plusieurs fois afin de voir le bien sous différentes conditions de luminosité.

Tout savoir à propos de consultez ce site

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.